Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La photo de la semaine.

Publié le par STEVEN

C'est pas du road race , mais ca en a un petit air et il faut etre aussi burné.

Bruno Langlois vient de remporter la course de PIKES PEAK , le pilote d'Ajaccio a mis tout le monde d'accord au guidon de sa Ducati Multistrada !!

Félicitations à lui !!

 

 

 

Voir les commentaires

Monster vidéo

Publié le par STEVEN

MONSTER ENERGY vient de sortir une vidéo célébrant John McGuinness........un régal !!!

Voir les commentaires

Lecture de vacances

Publié le par STEVEN

Deux excellents magazines à mettre dans votre sac de plage!!!

Tout d'abord TWIN AND TRIPLE MAGAZINE n°6 avec un sujet sur Joey Dunlop. Du coté de CAFE RACER MAGAZINEn°64 , un long article est consacré à Timothée Monot et son team OPTIMARK ROAD RACING TEAM.

 

Bonne lecture !!

 

 

 

 

Voir les commentaires

DVD TT 2013

Publié le par STEVEN

Histoire d'en remettre une couche et de saliver encore plus !!!

Voir les commentaires

La photo de la semaine.

Publié le par STEVEN

John McGuinness arborait les couleurs que portait Joey Dunlop lors du TT 2000 lors de la course superbike.

Bel hommage et gros gaz de rigueur !!!!!!!

 

 

Voir les commentaires

VIDEO TT 2013

Publié le par STEVEN

Voir les commentaires

Bilan du TT 2013

Publié le par STEVEN

Voila maintenant un peu plus de 15 jours que le TT est terminé, et on peut faire le bilan de cette édition.

Tout d'abord la météo , si elle fut mitigé lors de la semaine d'essai, celle des courses avait fait le plein de soleil.

 

Du coté des pilotes francais voici ce qu'ils disent:

 

Fabrice Miguet:

" Ce TT avait plutot mal commencé, avec la course superbike que j'ai loupé.Puis avec les problèmes de suspension qui , sur un tel tracé ne vous premet pas de rouler serein, cela n'arrangait pas ma confiance.La course superstock fut sans saveur a cause du manque de confiance et des mauvais réglages de la moto. Pour la senior on a tenté un réglage sans meme pouvoir essayer et ce fut payant! Non pas que la moto soit bien reglée, mais j'avais suffisement confiance pour prendre du plaisir. Je me suis tirer une bourre avec Hervé Gantner , un pilote très sympa, et c'etait génial !! ca c'était une belle course , vraiment du bonheur.

Merci a vous tous, les gars qui m' ont acheté du vin , merci pour vos messages d encouragements, a mes sponsors, mes potes qui me donnent un grand coup de main, a mon équipe de ce TT qui ont été super surtout dans tous les moments douloureux qu'on a traversé, mais aussi aux média qui vous font vivre notre passion !!!"

 

 

Timothée Monot:

"voilà le TT 2013 et définitivement fini. Pas mal de problèmes avec la MV agusta qui ont été en partie résolu par l'équipe technique ( romain et marc ), superbe aventure humaine avec le team optimark road racing (JM Rummler, anais, paulo, arnaud, isa, blandine) sans qui rien n'aurait été possible, soutenu par marti, vaness et jean no de martimotos qui ont fait un travail de fou a bosser toutes les... nuits jusqu'a pas d'heure et qui nous ont fais bien rire avec leurs vidéos. Bonne découverte de la catégorie lightweight avec le team Mc kinstry/martimotos clin d'oeil a performance moto, zef et jeff de cafe racer qui nous ont suivit toute une semaine et bien sur merci a tous pour vos encouragements. Tim "

 

 

Estelle Leblond:

"Côté impressions, mon premier TT ne pouvait pas mieux se passer,La vitesse pur, les gens passionnés, le tracé, la pression, l'équipe.... Autant de chose et de moments forts en émotions qui manques cruellement en rentrant! Cela fait longtemps que je me passionne pour le TT, ça à été la concrétisation d'un rêve! Je fais tout pour faire en sorte d'y retourner le plus vite possible... L'année prochaine par exemple???.."

 

 

 

Pour Rémy et Fred, malgré tous les ennuis cumuler pendant et meme après le TT , ce duo tire des lecons de cette seconde participation.

Rémy:

" hier après midi ( mercredi , jour de la seconde course) , je voulais tout arreter , vendre tout , j'aurais foutu le feu dans le side tellement nous étions dégouté. On est rentré au paddock et direct on est parti faire un tour, histoire de s'isoler. Puis le soir venu on a voulu aller voir le side dans ma montagne , mais les commissaires l'avaient déja embarqué. Il faut que l'on regarde ce qu'il s'est passé avec ce moteur neuf, on était juste derrière Franck Lélias puis a Ramsey le moteur a commencé a moins accelerer, pour finallement s'eteindre juste après Brandywell. Voila maintenant on va rentrer chez nous et voir ce que l'on peut faire. Pour le coup je ne sais pas si nous serons a Chimay"

 

Fredérique:

"hier tout s'effondrait,on avait le moral a zero après une super semaine d'essais qui laissait présager une super édition, on avait digeré le saut de chaine lors de la première course , et on partait très motivé. Ca nous a vraiment fait mal au coeur d'abandonner alors qu'on était 7ème. La seule consolation que l'on a eu , c'est lorsque John Holden (vainqueur du TT en 2011) est venu nous saluer et nous dire que nous étions "fast", de la part d'une des ténors , ca fait toujours plaisir,mais ca rajoute encore plus de regret. Maintenant , c'est fait on ne peut pas revenir en arrière, mais c'est terriblement rageant."

 

 

Toutes ces impressions ont été recueillis a la fin du TT et durant les 15 derniers jours, tout le monde est bien rentré et a repris ses activités. Je n'ai pas eu tout le monde pour les impressions post TT , car je n'ai pas contact avec tous , mais tous sont ravis de leur TT.

Mention spéciale pour Rémy et Fred qui auront été malchanceux jusqu'au bout puisqu'ils sont tombé en panne avec leur camion sur le chemin du retour. Bonne nouvelle malgré tout ils seront a Chimay !!!!

 

 

 

Voir les commentaires

La photo de la semaine.

Publié le par STEVEN

Retour de la photo de la semaine et pour cette mi juin on retrouve Michael Dunlop , L'homme du moment qui aura marqué le TT de son empreinte cette année.

La Dynastie Dunlop est bel et bien de retour !!!

 

 

Voir les commentaires

Pendant ce temps la en IRRC...

Publié le par STEVEN

Eh oui !!! Malgré la grosse actu du TT , en IRRC , on n'empile pas des perles en attendant que les copains reviennent de l'ile de Man.

 

Franck Pétricola s'est donc rendu à la course d'Ostende, voici son compte rendu.....toujours aussi bien ecrit et captivant !!!!

 

"Les pilotes, très bons ou moyens, recherchent la performance absolue, dans un instant T avec des facteurs imposés... le resultat se trouve dans le travail efféctué en amont par l'équipe et sur la piste par le dit pilote...
Parfois les facteurs imposés sont si contraignants que l'on se demande ce que l'on vient faire dans cette galère !
L'IRRC, ou comment un pilote newcomer doit reussir à être compétitif en faisant 10 tours de qualifs, puis en étant laché en course...
Pas de reglages, pas de modifs possible... juste le pilote, la machine et le tracé...
Nous sommes arrivé vendredi matin, le temps de dormir un peu et nous nous installons. Le paddock est dans la partie " industrielle " du port, tout est comme dans un film, de vieux bateaux, de grands batiment, la mer, les mouettes et... le vent !!! Il souffle sans cesse et fort, l'endroit semble plutôt hostile, pourtant tout le monde semble heureux, alors que la fête commence !

Nous installons notre base pret du stand de Colin Moore qui fait rouler notre ami Hollandais Olaf Romijn, le vendredi sera dédié au tourisme et nettoyage de la moto... Balade dans Ostende avec Colin, Olaf, sa famille et toute notre équipe... moment de détente avant les qualifs du samedi.

 

Samedi matin, moto au CT, paperasse faite, je voulais rouler en SBK belge pour rouler plus mais les 250 euros supplémentaires n'étaient pas dispo... lol, on se contentera donc des 2 x 20 min de qualifs pour apprendre le circuit, regler la moto et faire un temps... Facile !!!
QP1
Je pars avec de vieux pneus, le circuit est juste catastrophique et exploiter une Superbike de plus de 200 ch ici est aussi évident que de couper une bûche de Noël à la tronçonneuse !
C'est bosselé, défoncé, serré, ça saute de partout, la moto rebondit et me detruit les bras et les jambes, les suspensions d'origines viennent en butée et je sens l'amortisseur claquer à l'accel' entre les 2 gauches qui suivent la ligne droite des stands, je me leve sur la moto pour absorber les chocs comme en enduro... ça guidonne part en wheeling... terrifiant !
La moto se tord dans tous les sens, je bosse mes traj', cherche les endroits les moins défoncés pour prendre les virages... c'est dur ! La ligne droite est un champ de mine et exposée au vent latéral qui vous pousse vers la gauche c'est extrêmement fatiguant ! les bosses envoient la roue en l'air jusqu'au 5 eme rapport et moment de prendre les freins à environ 260 chrono, il faut eviter les bosses qui vous font perdre l'avant... puis ça recommence !
Autre endroit " fun " le dernier virage du circuit qui passe sur un pont, aucun grip et les plongeurs vous attendent en bas... au cas vous tomberiez dans la mer ! J'adore !!!
Fin des qualifs au bout de 20 min 19 ème temps à 5.5 s du premier qui à roulé 5 fois ici... pas trop mal pour un coup d'essai ! Le temps de me remettre et de repondre au interrogations des gens qui ne comprennent pas comment je peux être vite avec les suspensions stock et me voilà prêt pour la QP2

QP2
Passé la surprise de la découverte je me concentre sur l'objéctif de me qualifier dans les 10, 2 tours pour me mettre en route et j'attaque un tour rapide, qui sera le seul... grosse chute drapeau rouge fin de la séance... j'ai fait 10 tours rapide depuis le debut du week end !!! j'ameliore d'une demie seconde mais ça ne changera pas grand chose... frustré !!!!
Je partirais donc 19 ème demain...
Grosse soirée avec tout le monde, ma famille, les amis pilotes, pas pilotes, très bon moment !
Dimanche le ciel est gris, le vent souffle fort, l'atmosphère est étrange...
Il y a beaucoup de monde ! Je vais voir mon ami Michel de Bonocase Moto, pour monter un pneu arrière neuf ( bah oui c'est dimanche ! la moto met des chaussettes neuves normal !!! ), prégrille, le groupe élctrogène tombe en rade... forcément !
Tour de chauffe à fond donc, ligne 6... prêt au départ...
Je suis vérouillé sur ma cible, comme un missile sol sol, pas de stress, pas de questions... juste la moto, la piste et moi... dorénavant, le monde peut s'arreter de tourner, rien n'éxiste plus...
Je pars fort, m'engouffre dans le premier virage, je passe sur la partie bosselée sans hésitation, je me concentre sur mes trajéctoires et sur mon pilotage, je m'applique à placer mon corps au mieux pour soulager la machine et lui permettre de s'extraire de manièe optimale des courbes, premier tour... j'ai gagné 5 places ! Je continue dans cette lancée, j'essaye de ne pas faiblir, je repasse 2 concurents au tour 2 et améliore mon chrono de qualif de 2 sec ! Tout va bien... encore 13 tours... je remonte sur le groupe de 4 devant moi, soit une potentielle 8 ème place... mais je sens que le comportement de la moto se dégrade à la fin du tours 3... les suspensions ne fonctionnent plus correctement, la moto guidonne sauvagement et les freins m'abandonnent... Je m'efforce à trouver des solutions, mais rien n'y fait je perds 2 à 3 dixième par tour... le groupe devant s'échappe et derrière ça revient ! rien ne va plus les freins sont inexistants... je perds 1 place, puis 2, une s1000 tente de me doubler au bout de la ligne droite j'essaye de résister et percute sont echappement, je ne chute pas mais tire tout droit ! je suis 17 ème... je fini la course à cette position, épuisé, vidé...

Course 2 je laisse mon équipe amener la moto en prégrille, on a purgé les freins, tenté des modifs mais je sais que ça ne suffira pas et que la course sera aussi dure que la première... Je discute avec Michel hors de la prégrille, de tout et de rien, je sais que la course est jouée...
Depart... je pars bien, double encore une fois pas mal de pilotes, profitant d'une chute dans le virage 1, puis une nouvelle dans le 4, 4 chutes en 2 tours ! la moto est catastrophique... incontrolable, plus de freins au tour 3... j'en ai marre je suis à 1.5 sec de mon meilleur temps.. je tape un caniveau, manque de me sortir 2 ou 3 fois, au tour 7 je tape une botte de paille avec la roue arrère après une grosse glisse... quelle merde... je ne baisse pas les bras et tente de garder le peu de rythme que j'ai ! bien m'en a fait au tour 12 grosse chute et drapeau rouge... je suis au bout du rouleau... on va repartir pour 3 tours ! on se replace sur la grille et... merde on est plus que 14 !... entre les abandons et les chutes ! bon... 3 tours sans trop d'histoires je fini 12... Je sais que j'ai tout donné, j'ai été au bout de moi même ! Je n'ai pas chuté et me voilà recompensé par quelques points... certes ça n'est pas une 12 ème place acquise à la régulière... mais pour moi elle à un gout particulier... alors pour une fois, je suis content de moi, j'ai passé un cap, je sais que je suis capable dans des conditions difficiles de garder la tête froide et surtout de garder le controle... Je valide donc une des choses qu'il me manquait pour me sentir prêt pour le TT, maintenant nous allons mettre de bonnes suspensions sur la moto et de bons freins et sur les prochains circuits que nous connaissons, nous concentrer sur la vitesse pure !!! C'est la dernière étape pour moi...

La suite à Chimay pour la 3 eme manche du championnat !

GAAAAAAZ !!!"

 

 

Voir les commentaires

Senior TT

Publié le par STEVEN

Vendredi après midi 13h , James Hillier, Michael Dunlop et consorts s'élancent pour 6 tours de folie. Arrive Fabrice Miguetqui s'elance a son tour, puis un autre pilote 10 secondes plus tard.Puis vient le tour de Jonathan Howarth, n°68 sur sa Kawa ZX10R. Il s"élance....puis plus rien !!

Les pilote sont arretés, le drapeau rouge est sorti, les moto s'éteignent, le silence gagne toute la ligne droite....inquétude générale!

 

Près de 10 longues minutes s'écoulent, tous les mécanos dont les pilotes se sont élancé ont le visage fermé, puis les hauts parleurs se mettent en branle et annonce que le pilote est tombé a Bray Hill et qu'il est OK, par contre 11 personnes du public sont blessées. De nouveau l'inquietude balaie d'un revers le soulagement de l'assistance a l'annonce de l'etat de Jonathan Howath.

Jusqu'a 16h30 , la course sera suspendue , dans l'attente que tout les blessés soit pris en charde a l'hopital. A ce jours 5 personnes sont toujours soignées a l'hopital, et tous s'en tireront , c'est ce qu'a confirmé ls chirurgien lors d'une conférence de prsee hier.

 

 

Vendredi 16h30, la course est lancée et le duel sans pitié entre Michael Dunlop et John McGuinness va commencé. Les hommes de tete roulent vite , très vite puisque les cinq premier font leur premier tour a plus de 130 mph de moyenne ( avec un départ arreté). Premier passage Michael est annoncé en tete talonné par John. Second tour et premier ravitaillement. Si tout se passe bien pour McGuinness qui prend la tete de la course après avoir claquer un tour a 131 mph de moyenne , Michael se loupe pour redémarrer sa CBR et perd un temps précieux

 

Fabrice Miguet notre seul pilote francais en lice termine le premier tour à la 46 ème place avec un tour a 119 mph, puis maintient son effort en claquant un second tour a 119,872 mph qui le hisse a la 42 ème place.

 

 

John McGuinness

Michael Dunlop

 

Fabrice Miguet au départ

 

3 ème tour , John McGuinness hausse le rythme et prend un avantage de 2 secondes sur Michael Dunlop, de son coté Bruce Anstey détrone Guy Martin de sa 3 ème place.le rythme a légèrement baissé du au ravitaillement car les deux leaders tourne a 124mph de moyenne.

De son coté , MIG malgré une baisse de rythme tout comme les hommes de tete continue sa remontée et s'octroie la 37 ème place !!! GAZ !!!!!

 

 

 

4ème tour, la course reprend un train d'enfer , McGuinness repasse la barre des 131mph de moyenne et augmente l'écart entre lui et Michael Dunlop, désormais 6 secondes séparent les deux hommes. Pour la troisième place , Bruce Anstey a 4 secondes d'avance sur Guy Martin.

Pour Fabrice , c' est la meme chose avec un tour à plus de 120mph ( 120,677 exactement), avec a la clé deux place de mieux . Le voici donc 35 ème.

 

 

 

5ème et avant dernier tour, John ne faiblit pas et creuse encore un peu plus l'écart sur michael qui est a présent à 10 secondes de son coéquipier. James Hillier , galvanisé par sa victoire en supertwin le matin meme, passe devant Bruce Anstey pour 2 petits millième. La lutte est sans pitié.

De son coté , Fabrice perd une place , amis s'accroche et continue de se battre avec sa "simple" superstock parmis de nombreuses superbikes.

 

 

 

6ème tour, John McGuinness passe la ligne en vainqueur, devant Michael Dunlop, qui dès l'arrivée en parc fermé ira saluer John pour sa 20 ème victoire au TT. Bruce Anstey reprend son bien et devance James Hillier pour 0,8 seconde.

Fabrice Miguet pour sa part finira a la 40 ème place . Pour des néophites cela peu paraitre très loin au classement , mais notre mig a une simple superstock, lui ne change pas de pneu arrière a chaque ravitaillement et fait ca avec ses potes. Du premier au dernier , un pilote du TT reste un héro......merci Fabrice !!!

 

John McGuinness, heureux !!!

 

Michael Dunlop , décu de ne pas égaler la performance de Ian Hutchinson en 2010 à savoir 5 victoires sur 5 courses.

 

Bruce Anstey...lorsqu'il lache sa couette , ca paye  !!!!

 

Fabrice rentre , salué par les spectateurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

1 2 > >>