Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Billet du soir : Fred Besnard au courage.

Publié le par STEVEN

" Salut à tous !!!

Je me pose 5 minutes ce soir pour vous raconter ma journée après que le team ai réparé la Moto de mon coéquipier Raul Torras qui a percuté les air fences à Creg Ny Baa ...........sans gravité heureusement. Il a voulu imiter Guy Martin selon ses dires  !!! lol

Réveil ce matin............le soleil qui nous accompagne depuis plusieurs jours nous a quitté , c'est dommage car sa présence apporte du réconfort et réchauffe l'air Mannois. Il a même plus cette nuit .... une journée maussade s'annonce t elle ?

Me voilà donc sur Glencrutchery Road prêt à m'élancer.Des taches d'humidité sont annoncées sur le tracé..... Une tape sur l'épaule et "PLEIN GAZ MOTARD !!!!" (© Marti)

Je fais deux super premiers tours. J'arrive dans la pit lane pour le ravitaillement . Raul s'occupe du ravitaillement comme il ne roule pas et m'encourage en m'informant que je suis dans le top 20.

Gonflé à bloc , je repars le couteau entre les dents .................et écope de 30 secondes de pénalité pour vitesse excessive dans la pit lane...........il faudra que je pense a installer un speed limiter à l'avenir !!!

Je fais un excellent troisième tour. Arrivé dans Ramsey , j'entends une moto qui "pousse" derrière. je le laisse passer, il me remercie. J'en profite pour prendre sa roue . On roule ensemble dans la montagne . Ca va vite , très vite quand soudain le gars se loupe et se crash lourdement devant moi. Merde !!!

Ca me saute à la gueule , choqué même !!! Une boule au ventre me tord l'estomac. D'un coup , j'ai envi que la course s'arrête, je songe même à abandonner. 

J'essaie de faire le vide et me reconcentre sur le job a faire , ce qui me permet de faire ce foutu quatrième tour.

Passage sous le drapeau à damier , je suis passé de la 17ème place à la 29 ème . Je suis déçu malgré la réplica gagnée, mais je suis encore là et c'est une victoire en soi.

 

 

Tchuss"

 

Fred Besnard

 

 

©Steve Babb

©Steve Babb

Commenter cet article